Pourquoi choisir la Banque Populaire pour devenir sociétaire ?

societaire banque populaire

La Banque Populaire est tenue par ses sociétaires à 100 %, elle fait participer chacun de ses sociétaires pour la réussite de tous. Chacun de ces derniers possède une part sociale, ce qui lui permet de faire entendre sa voix, proposer des idées et participer à la prise de décision. Mais alors, quels sont tous les avantages d’être sociétaire auprès de la Banque Populaire ?

➜ Réalisez de belles Économies en optant pour une Meilleure Mutuelle Santé !

Qu’est-ce qu’un sociétaire d’une banque ?

Un sociétaire détient une ou plusieurs parts d’une banque ou d’une assurance mutualiste. Ce dernier est donc membre d’une société de manière générale. Ainsi, lorsqu’un sociétaire achète un contrat de souscription et d’adhésion, il devient souscripteur ou adhérent. Mais être sociétaire n’est possible que dans les banques et les assurances mutualistes, mais aussi, dans des organismes coopératifs de prévoyance et dans certaines mutuelles santé.

Un sociétaire a le droit de donner sa voix dans la prise de décision de l’établissement et il peut être une personne morale ou physique. Ce dernier peut donner une seule voix, peu importe le nombre de parts qu’il détient.

Le sociétaire perçoit aussi une rémunération annuelle, selon les avantages tarifaires sur les services et produits de la banque. Alors, si vous souhaitez devenir sociétaire d’une banque, vous devrez détenir des parts sociales au sein d’un établissement mutualiste. Concernant le montant d’une part sociale, il ne dépasse généralement pas les 20 euros.

Pourquoi devenir sociétaire dans la Banque Populaire ?

Il y a plein de raisons qui pourront vous pousser à devenir sociétaire au sein de la Banque Populaire. En effet, vous pourrez :

  • Devenir copropriétaire de votre banque ;
  • Faire entendre votre voix ;
  • Donner à votre banque plus de moyens d’agir ;
  • Contribuer à maintenir les emplois en région ;
  • Participer au financement du territoire ;
  • Soutenir des initiatives locales.
A lire aussi :  Combien épargner chaque mois ?

Avec vos parts sociales, vous pourrez détenir une partie du capital avec les autres sociétaires de votre établissement bancaire qui est la Banque Populaire. Les établissements de cette dernière ne sont pas cotés en Bourse et la banque n’a pas d’actionnaires.

Vous pourrez aussi donner votre voix en votant en assemblée générale afin d’élire vos représentants et d’échanger avec les dirigeants. Vous pouvez même participer aux réunions de sociétaires, donner vos points de vue et poser les questions que vous souhaitez.

Être sociétaire vous permet de participer à l’évolution des capacités financières de votre banque. Cela pourra augmenter les fonds et leur permet d’être plus solides pour accorder plus de crédit aux clients. Vous allez également soutenir une banque régionale de proximité qui contribue au maintien des emplois, surtout dans les zones rurales.

Aussi, l’argent que vous allez déposer contribuera au financement des projets sur votre territoire. Donc, pratiquement tout l’argent épargné collecté financera les crédits réalisés localement. Vous prendrez alors part au financement de l’économie réelle et au développement local.

Pour finir, vous allez pouvoir soutenir des initiatives locales et contribuer à l’engagement sociétal de votre banque. Cela accompagne plusieurs associations dans des domaines variés et vous pourrez aussi voter pour l’association que vous souhaiterez subventionner.

Quels sont les avantages et les inconvénients des parts sociales de la Banque Populaire ?

Il faut savoir que détenir des parts sociales au sein de la Banque Populaire ordinaire offre des avantages, mais aussi des inconvénients. En effet, en termes de liquidité et de remboursement, vous avez l’avantage d’avoir des parts sociales avec une valeur fixe et qui ne sont pas soumises aux taxes.

De plus, le remboursement des parts sociales peut être demandé à tout moment. Cependant, ce remboursement doit être validé par le conseil d’administration et peut prendre des mois. Autre inconvénient, si la banque est liquidée, le sociétaire n’a pas le droit sur son actif net.

A lire aussi :  Quels sont les modes de gestion disponibles en assurance-vie au Crédit Agricole ?

Pour la rémunération, les frais et la fiscalité, vous avez l’avantage d’avoir une rémunération sous forme d’intérêts aux parts sociales. De plus, la souscription, leur remboursement et leur détention sont gratuits. Toutefois, le versement des intérêts annuels est décidé par l’assemblée générale, la rémunération des parts sociales est plafonnée et le taux d’intérêts est, lui aussi, fixé par l’assemblée générale.

Pour la responsabilité et la perte en capital pour le sociétaire, elle est limitée au montant de son apport, néanmoins, cette responsabilité est engagée jusqu’à 5 ans après la vente de parts sociales. Donc, en tant que sociétaire, vous devrez respecter toutes les obligations pendant cette période.

Dans le cas où la banque fait faillite, vous pourrez perdre en capital et en cas de pertes de la banque, l’assemblée générale pourrait décider de la réduction du capital et de diminuer les parts sociales.

➜ Réalisez de belles Économies en optant pour une Meilleure Mutuelle Santé !

Amandine Carpentier

Partagez :