Qu’est-ce qu’un livret sociétaire ?

livret societaire

Le livret sociétaire est un compte d’épargne pour les membres de la banque, il offre souvent de meilleures conditions de paiement que l’épargne traditionnelle. Contrairement aux comptes d’épargne, les intérêts gagnés sur ces types de fonds sont imposables. Mais comment fonctionne le livret sociétaire ? Voyons ce dernier en détail.

➜ Réalisez de belles Économies en optant pour une Meilleure Mutuelle Santé !

C’est quoi le livret sociétaire ?

Pour avoir un livret sociétaire, vous devez être membre de la banque qui vous intéresse. En d’autres termes, vous devez obtenir un minimum de partage de la part de la banque locale ou de l’organisme qui fait l’affaire pour elle.

Il faut savoir que le livret sociétaire est plus cher que le livret classique et chaque coentreprise est libre de déterminer le nombre d’actions devant être nominatives. Vous pouvez opter pour :

  • Banque Populaire ;
  • Crédit Mutuel ;
  • Caisse d’Épargne ;
  • Crédit Agricole.

D’ailleurs, sur un livret sociétaire, l’argent déposé sur le compte du membre peut être utilisé en permanence. Les retraits sont envoyés sur le compte bancaire courant du client, sans que le consommateur ait à fournir la moindre justification.

Selon les données sur l’épargne, les intérêts sont calculés toutes les deux semaines. Avec ce plan, nous vous recommandons de payer le 15 ou le 30 de chaque mois et de rembourser le 1er ou le 16 pour éviter les intérêts pendant deux semaines. Ces taux d’intérêts sont inclus dans la période d’un an et sont ajoutés aux capitaux propres. Lorsque la limite de dépôt est atteinte, les taux d’intérêts ne font qu’augmenter l’épargne.

En choisissant d’être un membre du portefeuille d’épargne d’un livret sociétaire, les collectes de fonds soutiennent la croissance de la région. En effet, les fonds sont utilisés pour soutenir de nouvelles entreprises établies dans la région et pour booster des projets d’aménagement de la ville en question.

A lire aussi :  Comment ouvrir un livret A ?

Les impositions du livret sociétaire

L’épargne de certains membres est considérée comme une « coentreprise » et est investie dans les fonds d’entreprises ou d’organismes régionaux situés dans une région particulière. Les autres membres du livret peuvent obtenir des points supplémentaires suite à ces investissements. Vous pouvez ensuite sélectionner parmi les noms les plus courants fournis par la banque et l’attribuer à l’organisation de votre choix.

Côté impositions et fiscalités, le livret sociétaire est taxé et doit être déclaré dans chaque cas. Les taux d’intérêts dépendent de l’importance des revenus et de la marge bénéficiaire (souvent, 17,2 %) ou d’un abattement de 30 %, selon la meilleure solution pour les clients.

Un abattement unique de 30 % est un acompte versé à l’administration fiscale, puis l’année qui suit, ce dépôt sera déduit du solde fiscal. Si le dépôt est supérieur au montant imposable, l’excédent sera restitué au contribuable. À noter que les couples gagnant moins de 50 000 € peuvent être exonérés de cette caution sur simple demande.

Quelles sont les conditions pour ouvrir un compte de livret sociétaire ?

En général, le montant de l’épargne du livret sociétaire est meilleur que celui des autres types d’épargne, or, les taux d’intérêts peuvent varier d’une banque à l’autre et même d’une banque locale à la banque centrale.

Il faut savoir que les banques exigent un dépôt minimum lors de l’ouverture d’un compte et certains organismes permettent aux utilisateurs membres de n’avoir qu’un seul compte d’épargne, tandis que d’autres en auront plus.

De même, les conditions d’adhésion sont variées. Premièrement, seules les coentreprises avec des banques affiliées sont éligibles. Par conséquent, le client doit recevoir, au moins, lesparts requises de la banque locale ou de la caisse locale qui les vend. Deuxièmement, un accès facile est assuré par la banque dans certains cas. Des banques peuvent, ou non, avoir des économies des membres pour des organisations à but non lucratif. Pour d’autres, cela peut, ou non, être accessible aux personnes physiques. D’autres banques autorisent également les enfants plus jeunes. Troisièmement, le nombre minimum d’actions requises pour ouvrir un compte de livret sociétaire varie selon la banque.

A lire aussi :  Quel est l'intérêt de devenir sociétaire à la Caisse d'Epargne ?

Globalement, avoir accès au livret sociétaire requiert des exigences. Celles-ci ne sont pas aussi poussées qu’on pourrait l’imaginer, vu que certaines banques laissent l’obtention à un plafond plutôt décent. Ainsi, vous êtes apte à faire une demande quand vous le souhaitez, à condition d’être à jour financièrement.

➜ Réalisez de belles Économies en optant pour une Meilleure Mutuelle Santé !

Amandine Carpentier

Partagez :